Comme deux mains parallèles
Qui refusaient de se joindre
Ma vie s'en est allée couci-couça
Sans partage
Cherchant dans la nuit
La clarté de l'aube
Sans jamais reconnaître
La lumière de la prière

© Julien Hoquet